Cinq semaines pour fixer le prochain quinquennat

Publié le par christian

Ce blog a été créé pour l'élection Municipale à Versailles en 2008, époque à laquelle il a connu une belle activité et un certain écho.

Il a soutenu à l'époque François de Mazières et s'est en particulier opposé à une candidature de droite "d'appareil".

Depuis il est en sommeil, peut-être pas manque d'enjeu local.

Demain auront lieu les élections législatives.

Celles-ci permettront ou pas de gouverner la France, et éviteront ou pas que les extrêmes ne reviennent en force dans 5 ans.

Ces législatives vont passer par des élections au niveau local sur Versailles et alentours.

Vu les fractures exacerbées qui se sont manifestées lors de ces élections présidentielles, il ne semble pas qu'un "camp" puisse à lui tout seul gouverner la France. Le changement nécessaire devra passer par un assez large rassemblement, dépassant les clivages habituels.

Au moment où ces lignes sont écrites tout est encore possible pour un tel rassemblement, mais pour autant rien n'est assuré. Emmanuel Macron a cassé les codes dans cette élection présidentielle, il est en position de rassembler au-delà de ses partisans actuels, pour autant qu'il recherche cet élargissement de façon effective, et qu'autour de lui ne s'établisse pas un glacis de camps repliés sur leurs convictions.

Une bonne part du quinquennat qui vient va se jouer dans les 5 prochaines semaines, car celles-ci fixeront la composition de l'Assemblée Nationale et le paysage politique Français. C'est dire l'importance du temps qui vient, pas moins important que le temps de la présidentielle qui vient de s'achever.

Comme il y a 9 ans, ce blog va donc suivre les différentes candidatures et programmes sur Versailles et alentours, avec en tête d'avoir un gouvernement capable de conduire les changements nécessaires au pays.

Pour la clarté des débats, je précise que le teneur du blog est un homme historiquement de droite, qu'il a fait campagne pour Juppé aux primaires de la droite, qu'il était parmi les soutiens locaux de Juppé un des premiers à vouloir soutenir François Fillon après le résultat de la primaire, mais que les problèmes manifestes de François Fillon avec certaines exigences éthiques révélés en ce début d'année lui a interdit de le soutenir pour une installation à l'Elysée, dont le locataire est le gardien de la constitution et de la morale républicaine dans ce pays.

 

Publié dans législatives 2017

Commenter cet article