Election du Bureau Municipal Vendredi à 17h

Publié le par monversaillesforum

Le Premier Conseil Municipal aura donc lieu Vendredi à 17h00.

On y élira le Maire et les Maire-Adjoints.

Peu de surprise en perspective, du moins avec cette liste là, mais la séance est publique, comme tous les Conseils Municipaux, et vous pouvez à tout le moins venir écouter les réactions des uns et des autres.

On a aura peut-être droit à quelques commentaires intéressants en ce vrai début de mandat municipal, venez nombreux !

Publié dans Municipales 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rafael torpedo 18/03/2008 22:08

Bonsoir "JLT", euh, Jean-Luc, ouf, heureusement nous savons qui vous êtes et à qui vous avez apporté un si précieux soutien !

Nous distingons donc aisément la prose délirante et autosatisfaite de HdL de vos pertinents commentaires.

Peut-être est-ce une erreur de typographie - ou simplement un manque de temps ? sur l'écran, les guillemets ne s'affichent pas et peut-être faudrait-il souligner pour l'éventuel bloggeur baladeur ou néophyte que vous citez autant que vous commentez !
bien amicalement
rafael torpedo

JLT 18/03/2008 12:18

Paru sur le site de l’URV
Quelques commentaires personnels tout de même :



Lundi 17 mars 2008
Merci à tous : l'URV restera vigilante et constructive
Grâce au travail de l'URV,
Versailles a aujourd'hui un conseil municipal renouvelé au trois quarts.

Sur ce point, l’URV n’y est pas pour grand-chose. Car les principales raisons du renouvellement tiennent tout à la fois :
- de la décision de plusieurs conseillers municipaux de la mandature 21001/2008 de ne pas se représenter ;
- de la candidature de François de Mazières et de son excellente campagne qui l’a mené à la victoire ;
- du retrait de la liste de Bertrand Devys pour des raisons qui ont peu de choses à voir avec le travail de l’URV, si ce n’est peut être une certaine lassitude des attaques ad hominem permanentes.

L'URV compte trois élus de talent dans le nouveau conseil :
Henry de Lesquen
Anne Lehérissel
Dominique Baudry
Ensemble, ils oeuvreront pour le Bien commun et pour tous les Versaillais
par une opposition vigilante et constructive.

Donc en fait, si on comprend bien, seule l’URV avait des élus de talent dans le conseil précédent. Au-delà on ne peut pas manquer de souligner les mots « opposition vigilante et constructive ». Ça, c’est une promesse !!!! HdL sera-t-il capable de la tenir ?

Nous avons été honnêtes et fidèles et nous le resterons à l'image de nos électeurs : Nous vous remercions de nous être restés fidèles et de ne pas vous être démobilisés au second tour en permettant à l'URV de maintenir son résultat de premier tour, à savoir 13,5%.

La ficelle est un peu grosse tout de même. François de Mazières et Catherine Nicolas ont recueilli sur leur nom plus de voix au second tour qu’au premier.
L’URV a perdu 360 électeurs d’un tour à l’autre alors que le retrait de la liste de Bertrand Devys pouvait amener des suffrages d’électeurs déçus (certains commentaires de blog le suggéraient en tout cas). Le 2ème tour est une nouvelle claque à l’URV que HdL ne veut pas reconnaître.
Et la comparaison avec le 2ème tour de 2001 rend la claque encore plus violente. HdL avait réuni 26 % des électeurs Versaillais sur son nom mais il est vrai qu’il avait à l’époque été très ambigu sur ses soutiens réels (le MNR de Bruno Megret faut-il le rappeler).
Bref, ce qui rassure, c’est que les Versaillais n’ont pas été dupes cette fois-ci.

Un immense merci au dévouement de tous les militants de l'URV pendant cette campagne. Merci également à tous les généreux donateurs qui ont permis de monter cette campagne

Vous connaissez notre programme et notre engagement.
Nous continuerons de défendre les choix des Versaillais en disant oui au développement économique, oui aux réductions d'impôts, non au multiplexe et non au racket du stationnement payant.


Ces mesures sont tirées du programme de François de Mazières qui veut promouvoir le développement économique de la Ville à titre de première priorité. Ce qui aura bien évidemment une incidence sur les impôts.

Quant au multiplexe, François de Mazières s’y est opposé clairement dès le début de sa campagne, comme il a également dit qu’il fallait réduire les tarifs du stationnement payant à 180 € par an au lieu de 300.

Il sera donc facile à l’URV d’avoir des communiqués de triomphe à chaque fois que François de Mazières mettra en œuvre une mesure de son propre programme.

Bref, un souffle nouveau va se produire, initié par François de Mazières, et l’URV va tenter d’en profiter. C’est ce qu’on appelle la stratégie du coucou, ce qui n’est guère étonnant pour l’un des fondateurs du club de l’horloge.

monversaillesforum 18/03/2008 20:12


oui, certes, mais je crois très sincèrement que l'avenir de l'URV est à présent derrière lui..