UMP dissident ?

Publié le par monversaillesforum

C'est avec le sourire que j'ai lu le titre utilisé par le Le Parisien.fr pour rendre compte du succès de François de Mazières dimanche dernier, qui le qualifiait de "UMP dissident" .

Comme si d'une certaine façon l'UMP cherchait déjà à récupérer ce succès là, à réintégrer François de Mazières parmi ses rangs..

Mais je ne crois pas que cela soit dans ses intentions, et d'ailleurs je le lui déconseillerais vivement aujourd'hui.

Il a pris une posture de "divers droite modéré" qui lui va très bien et qui je crois convient/conviendra fort bien aux Versaillais. Aujourd'hui il doit rassembler, et c'est en restant hors des partis qu'il y réussira le mieux.

Et c'est pourtant un adhérent UMP qui parle ici. Je peux le dire maintenant sur ce blog puisque l'UMP s'est officiellement retirée de ce débat électoral où je n'étais pas en phase avec sa position.

Alors, certes, je n'est pas été très pratiquant de cette "église", non que j'ai perdu ma capacité pour me passionner pour le débat public, comme on l'a pu voir, mais parce que j'ai peut-être perdu qq illusions sur les partis politiques en général. 
Ce que j'apprécie en eux c'est le lieu de débat & d'échanges d'idées et de formation de programme d'actions & de projet politique, et ce que je n'aime pas c'est leur côté "claque" et  "tous unis derrière notre grand lider" .. 

Suis-je donc moi-même un UMP dissident ? .. pas sûr, ou alors nous sommes très nombreux et ce parti a du souci à se faire.. 

Il est vrai que parmi ceux qui ont voté Sarkozy, dont je suis et je ne suis pas encore à le regretter, il y a quand même pas mal de vague à l'âme et d'interrogations .. 

Je comprends qu'il y ait beaucoup de déçus du pouvoir d'achat.
 
Des promesses fortes, je crois sincères, ont été faites, et le résultat se fait attendre. 

Mais, personnellement, je ne suis pas déçu, car je n'ai jamais cru un seul instant que NS allait comme çà faire décoller la croissance, c'est une affaire de longue haleine, comme pour le développement de la Taxe Professionnelle à Versailles. 

La mesure magique que constituait les "heures sup" m'a d'ailleurs toujours fait sourire. Même si çà va dans le bon sens, l'économie c'est plus compliqué que cela.
 
Et, quand je vois l'agitation actuelle de nos politiques pour donner à tout prix et tout de suite du pouvoir d'achat, je ne peux m'empêcher de penser que certains n'ont toujours pas compris comment çà marchait.

La croissance ne se décrète pas.

Ma déception ne vient donc pas de là.

Elle ne vient pas vraiment non plus des affaires de coeur de notre président, après tout, si il est sincère et si cela ne pénalise pas la façon dont il s'investit dans les affaires de l'état, cela l'humanise un peu .. hmmm ,, à condition que la nouvelle première dame troque ses défilés de mode pour qqchose de plus en ligne avec son nouveau "statut". 
Qu'elle trouve donc à sa façon d'être la Grâce de Monaco de l'Elysée, et çà pourrait être très bien.

Cà, c'est bien sûr le bon cas, il y a en d'autres, mais je ne souhaite pas les envisager maintenant.

Non, mes irritations viennent d'ailleurs.

D'abord je déteste plus que tout le style "bling-bling". Et quand un homme politique ou qui aspire à l'être dit qu'il vaut mieux un président bling-bling que plan-plan, il a perdu une bonne occasion de se taire. Car il ne faut bien sûr ni l'un ni l'autre. 
Le représentant du peuple doit être proche du peuple, pas des "people".

Le mélange de ce comportement avec la déception pouvoir d'achat forme un coktail particulièrement explosif, cela a été dit. 
Et, comme il est plus facile d'abandonner le style bling-bling que de créer du pouvoir d'achat.. en terme de mesure immédiate on voit quelle est la priorité efficace, même si à long terme c'est toujours l'autre qu'il faut privilégier.

Ensuite je déteste le style "un problème par jour / une loi par jour", l'excès de réforme tue la réforme, trop de loi tue la loi. Un peu moins d'agitation permettrait d'améliorer l'efficacité de l'action.
 
Alors, c'est vrai que Nicolas a de l'énergie à revendre, et c'est essentiellement pour cela que j'ai voté pour lui, mais qu'il la canalise donc un peu sinon il n'ira nulle part et nous avec .. 

Ensuite je n'aime pas cette présidentiélisation du régime, où les ministres sont des serviteurs et où le Parlement n'a toujours pas grand pouvoir, ce qui n'est par exemple pas du tout le cas du régime présidentiel US. 
Nicolas donne l'impression d'en faire trop, beaucoup trop,  tout seul, dangereux, très dangereux .. et il prend parfois des initiatives plus que contestables ..

Et puis j'ai quand même l'impresssion qu'à travers toute cette agitation les grandes réformes peinent un peu. 

J'apprécie le travail fait à l'occasion du rapport Attali, mais c'est un travail d'experts et c'est aux politiques ensuite de prendre le relais et de choisir ce qui est raisonnablement ambitieux et atteignable et de mettre ensuite en oeuvre les moyens pour atteindre les objectifs ainsi par eux fixés.

Il y a donc sur ce grand sujet des réformes un problème de méthode. Quand on voit le piteux résultat du sujet emblématique, mais pas forcément  fondamental, de la réforme de la profession de taxi, on ne peut que s'inquiéter de l'issue de réformes plus vastes.

Enfin, je vais le dire ici aussi, et çà ne plaira peut-être pas, mais je déteste prodigieusement l'attitude de Nicolas Sarkozy vis-à-vis de la justice et de ses serviteurs. La justice n'est sans doute pas parfaite, les juges non plus, mais tout ceci est le fruit d'équilibres successifs et historiques et constitue un des socles de notre société, qu'on ne peut pas agiter en tout sens sans risque. 

La justice doit être sereine, impartiale. 

Cela ne veut pas dire non plus que les juges sont à l'abri du jugement, mais on ne doit s'aventurer sur ce terrain là qu'avec une très grande prudence, car l'indépendance de la justice vaut beaucoup plus que quelques petits dysfonctionnements.
Il faut donc absolument que le président de la république oublie là-dessus les querelles du ministre de l'intérieur.

Je crois aussi que c'est une grande erreur d'avoir nommé une militante, quels que soit ses grands mérites personnels, au poste de Garde des Sceaux. Il faut là un vieux sage indépendant et non un jeune commissaire politique. Je préférerais de loin (par exemple) une Simone Veil à l'actuelle titulaire dans ce poste et, pour rester dans les membres du gouvernement, on pourrait envisager une permutation intérieur/justice .. 

De façon générale il faudrait dans ce gouvernement plus de "poids lourds", (point faible : l'économie) ou du moins plus de personnalités ayant plus d'indépendance vis-à-vis du président, ou encore que le président leur laisse plus d'indépendance ou de liberté.

Et si ce n'est pas le style du président, il faut qu'il change de république, et qu'on passe à un régime présidentiel, avec un Parlement bien plus fort qu'il n'est actuellement.

Pour autant bien sûr que les Français en soit d'accord ... 


Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui sur ce sujet là.

Cà change un peu des élections municipales à Versailles, mais il n'y pas que cela dans la vie politique, et puis, avant de reprendre le débat municipal, il fallait , après le retrait de la liste UMP un petit temps de pause pour digérer tout cela.

Cette petite trêve dans le débat électoral après les intenses échanges de ces derniers jours m'a paru utile pour saluer le geste de Bertrand Devys, qui est tout à son honneur, et qui a dû être particulièrement difficile à prendre pour lui qui est dans la vie politique Versaillaise depuis 31 ans.

Voilà, chapeau l'artiste, et ce n'est pas là du tout péjoratif, tout au contraire. Bravo pour ce geste là.



Et ne soyez pas en retard ce soir à la réunion de François de Mazières à 20h30, car qqchose me dit qu'il va faire salle comble !!

Publié dans Municipales 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Peronito 23/03/2008 21:14

Les derniers jours montrent en effet un revirement de style. Il semble que bling-bling ce soit fini, et la non-annonce de l'heureux événement de Nicolas et Carla le prouve! Gageons que la forme ne fera pas oublier les attentes sur le fond!En revanche je n'ai pas tout suivi: qui est donc le nouveau maire de Versailles?

cdk 10/04/2008 01:11


justes cieux !!
Mais le Maire est François de Mazières !!


Jean-Denis Houssiaux 13/03/2008 00:40

Revoila les délires e Michel Bancal.
Décidément ce soir c'est ma fête.

Tu sais bien Michel que je ne connais pas plus Stéphane Fillette que tu ne le connais toi-même et que je n'ai jamais pris sa défense... au contraire.

Mais je vois que l'on s'amuse maintenant à raconter n'importe quoi sur ce blog à commencer par son administrateur qui y va aussi de ses petites calomnies.

Je vais finir par vous laisser entre-vous car il n'y a plus aucune chance d'avoir un débat intelligent ici.

Michel BANCAL 12/03/2008 22:43

C'est extraordinaire, les délires de Jean-Denis Houssiaux comme quoi FdM serait un pion de Sarko, utilisent exactement les même raccourcis aberrants que ceux utilisés par Stéphane Fillette, mais bien entendu ils ne se connaissent absolument pas, ça doit être pour ça qu’il a tant pris la défense de la fausse liste MoDem alors qu’il n’y a jamais adhéré

Car si Jean-Denis Houssiaux a passé quelques années à l’UDF, il n’a jamais rejoint le MoDem : Quand aux dernières législatives il était avec Aurélien Gressier directeur de campagne de Valérie Ohannessian, aucun des trois n’étaient adhérents au MoDem : Ça explique surement pourquoi ils ont décidé d’un commun accord de ne pas faire figurer UDF-MoDem sur leurs bulletins !

Le vrai dessous des tables, ne fait pas vraiment honneur de Jean-Denis Houssiaux.

Jean-Denis Houssiaux 12/03/2008 22:33

Que d'amabilités. La victoire vous monte à la tête. Cela promet.

Mais j'assume car je ne me suis jamais caché.
Profitez-en car dans quelques jours tout sera terminé et vous ne saurez plus sur qui cracher votre venin.

Bonne nuit.

monversaillesforum 12/03/2008 23:06

qui sème le vent récolte la tempête ..

françois Lambert 12/03/2008 13:45

Jean Denis, si j'étais toi, je ne toucherai plus à rien, et surtout je cesserai de faire les "Madame IRMA" du MoDem.

Prends exemple sur ta tète de liste qui a eut au moins la dignité de ne pas être tenté les manœuvres politicardes dont tu es expert, semble t il?