le tract BEURK .. suite bis ..

Publié le par monversaillesforum

je reçois à l'instant un communiqué de Jean-Baptiste Giraud, qui est mis en cause par Henry de Lesquen dans le tract BEURK dont j'ai déjà parlé.. (et pour lequel je crée une catégorie d'article !)

Pour donner la mm visibilité à Monsieur Giraud que le tract (que j'ai reçu aujourd'hui dans ma boîte aux lettres, avec le luxueux programme d'HdL), je cite intégralement son communiqué :



Dans un tract diffusé dimanche 2 mars à Versailles par l’URV sur le marché Notre-Dame, Henry de Lesquen m’attaque personnellement affirmant que « Versailles Plus, qui a été créé dans un but purement électoraliste est une feuille de propagande mazièriste » ou encore que je « parais être à l’origine de [la] candidature [de François de Mazières] ». 
 
Plus loin, M. de Lesquen affirme encore que je serais son « directeur de campagne », et que je voudrais ainsi m’attirer « la bienveillance de la mairie » (sic).
 
Sur le premier point, les lecteurs de Versailles + sont évidemment les meilleurs juges : si nos articles vous décevaient, nous en serions les premiers désolés. Mais le sentiment généralement partagé sur Versailles + est tout autre, et vos témoignages de sympathie nous encouragent tous les mois. 
 
De même, une feuille de propagande pour un candidat n'aurait a priori pas publié une double page sur les municipales, dans laquelle tous les candidats déclarés étaient présentés PAR EUX MËMES, par des textes rédigés par eux mêmes ou leurs équipes.  La "feuille de propagande" accueillait ainsi une demie page de Henry de Lesquen, avec sa photo.  Rien, aucune loi, ne m'y obligeait, simplement le souhait de participer utilement et objectivement au débat démocratique en permettant aux candidats de proposer leur projet de manière identique.
 
Par ailleurs, lorsque M. de Lesquen m’a téléphoné à trois reprises fin décembre pour m’inviter à déjeuner, invitation confirmée par mail, il n’invitait pas a priori le responsable d’une « feuille de propagande maziériste » ! 
 
Ayant accepté par politesse plus que par plaisir, j’ai déjeuné à son domicile en présence de son épouse, excellente cuisinière, et de l’un de ses fils, le 8 janvier à 13h00. 
 
Au cours de ce déjeuner, après m’avoir dit les pires horreurs sur la moitié de la ville, Henry de Lesquen m’a expressément proposé de le rejoindre sur sa liste comme « adjoint » dans ces termes très précis : « vous êtes un excellent communicant et moi un excellent politicien, nous allons conquérir la ville ensemble». 
Il m’a ensuité proposé de venir « parler de votre journal sur ma radio, Courtoisie, et vous parlerez de moi dans Versailles + » 
 
Cette offre, je l’ai poliment refusée. Henry de Lesquen se venge donc dans son tract parce que j’ai osé résister à sa volonté, à son « bon plaisir ».
 
Sur le second point, je suis flatté que M. de Lesquen m’attribue le pouvoir de susciter les candidatures à Versailles ! Que ne l’ai-je dissuadé aussi de se présenter... 
 
Quant à penser que je cherche ainsi à m’attirer « la bienveillance de la mairie » (re-sic), cela veut dire qu’il voit François de Mazières élu haut la main. Cela se saurait... Que ne l’ai-je soutenu, lui ! 
 
Un peu de bon sens : si mon choix, qui est tout de même un droit constitutionnel, tout comme celui de le dire autour de moi conformément aux articles 10 et 11 de la déclaration des droits de l'homme, avait été motivé par un intérêt personnel, pour assurer l'avenir de mes projets entreprenariaux, le bon sens m'aurait poussé dans les bras de la liste investie par l'UMP et adoubée par le maire sortant, celle qui a mécaniquement les meilleures chances de l'emporter.
 
Il est beaucoup plus grave en revanche de dire que je suis son directeur de campagne. C’est faux. Et encore plus grave de me qualifier « d’homme d’affaires équivoque » : cela fera l’objet de deux plaintes en diffamation. 
 
À bientôt devant les tribunaux. Vous êtes un vieil habitué.


JEAN-BAPTISTE GIRAUD

Publié dans Municipales 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Des coquins malins ont passé leur journée à vider les présentoirs dans lesquels se trouvait Versailles + ; Madame XXX (présidente d'un conseil de quartier) en personne a retiré tous les exemplaires déposés chez les commerçants du quartier Saint-Louis.<br /> Nous ne sommes plus à Versailles - ni en Sicile, ni à Aubervilliers (si l'on lit les tracts de l'endive) d'ailleurs... mais dans l'Union Soviétique des années noires...<br /> <br /> Quant au ravi de la crèche, en voyant arriver les femmes de la liste adverse à bicyclette, avec ballons et fanions, s'est exclamé : "pfffft, voilà les intermittentes du spectacle". Les artistes (intermittents ou non) apprécieront.
Répondre
M
Je publie ce commentaire, car sa première partie concernant la diffusion de Versailles + me semble suffisamment grave.<br /> Dans la deuxième partie on identifie bien une liste, mais pour moi le commentaire est bénin.
B
Que d'intox dans la dernière ligne droite<br /> C'est comme ce message de Joël de BAILLIENCOURT, ancien du MPF, sur un autre site : "Il [Lesquen] n’est pas digne de représenter l’électorat du MPF et de porter les idées auxquelles de très nombreux Versaillais sont attachés."<br /> Joël de BAILLIENCOURT a 100 % le droit de soutenir François de Mazière. Mais son message est très limite pour ne pas dire plus.<br /> Très limite car il n'est plus au MPF et que le MPF a envoyé une lettre a tous ses adhérents pour dire que le MPF soutenait Henry de Lesquen. <br /> Le MPF n'a jamais soutenu Etienne Pinte (on s'en doute un peu, Ettienne Pinte étant plutôt à l'aide gauche de l'UMP, ce qui est son droit) aussi il n'est pas étonnant que Joël de BAILLIENCOURT ne soit plus au MPF puisqu'il est membre de la majorité muncipale du conseil municipal d'Etienne Pinte. C'est un allié politique d'Etienne Pinte. Cela doit laisser des traces.<br /> Pourquoi, il soutient François de Mazière ? Mystère ! C'est son droit. Ancien conseiller municipal avec une délégation il n'est pas dans la liste Devys il est vrai.<br /> <br /> Bernard.
Répondre
M
Oui, j'avoue moi que ce soutien m'embarrasse.. je trouve pour tout dire le MPF un peu archaïque ..<br /> je l'ai dit<br /> je le redis ici
M
Je viens de recevoir ce mail !<br /> D'ou vient-il ? Mystère et peaux de bananes ?<br /> <br /> From: Decus de Lesquen <br /> <br /> To: decusdelesquen@free.fr <br /> <br /> Sent: Friday, March 07, 2008 11:29 AM<br /> <br /> Subject: Message de sympathisants, adhérents et colistiers de l'URV<br /> <br /> <br /> <br /> Versailles, le vendredi 7 mars 2007<br /> <br /> <br /> <br /> Nous, sympathisants et adhérents de l'URV, pour certains, colistiers de Henry de Lesquen, nous désolidarisons de la stratégie conduite ces derniers jours par la tête de liste URV pour ces élections municipales. <br /> <br /> <br /> <br /> Nous avions choisi de soutenir ou de suivre Henry de Lesquen pour son programme différent et innovant de celui proposé par les autres candidats, parce que son combat au conseil municipal nous semblait juste.<br /> <br /> <br /> <br /> Nous ne pouvons en revanche cautionner ses attaques injustifiées et immorales contre des personnes qui ne sont ni des élus ni même des candidats. Ces méthodes desservent nos idées et nous discréditent.<br /> <br /> <br /> <br /> Certains d'entre nous, ayant accepté d'être présents sur la liste de l'URV, pour permettre son enregistrement en préfecture, envisageons de retirer notre candidature. Mais au vu des méthodes employées par le président de l'URV, qui n'écoute aucun conseil de personne et fait preuve de sentiments bien peu chrétiens à l'égard des autres, craignons d'être victimes de représailles personnelles, ainsi que pour nos familles. Nous n'envisageons notre démission que collectivement et de manière coordonnée, pour nous protéger tant que faire se peu des pressions que Henry de Lesquen ne manquera pas d'exercer sur nous.<br /> <br /> <br /> <br /> En attendant, nous appelons les versaillais qui envisageaient de voter pour Henry de Lesquen et les candidats de l'URV à s'abstenir, aucun autre candidat n'incarnant à notre sens une option politique acceptable pour la ville.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Un groupe de sympathisants, d'adhérents et colistiers de l'URV
Répondre
M
? étrange courrier quand même .. <br /> çà fuse de partout dans cette campagne !!<br /> <br /> .. mais je me demande quand même si ce n'est pas un autre coup tordu d'un billard à N bandes .. çà paraît peu vraisemblable ..
F
Bon courage à Monsieur Giraud, entrepreneur courageux, intuitif et libre d'esprit, face à un triste sir, mauvais perdant, dont le discours respire continuellement la haine de l'autre et la destruction. Comment pourrions-nous confier notre si belle ville, ouverte sur le monde, à un homme qui n'a que des ennemis ? <br /> <br /> Quant à Bertrand Devys, si quelqu'un lui demander d'éviter d'envoyer ses petits pions pourrir les réunions de quartier de François de Mazières, comme ce fût le cas jeudi dernier à Monbauron. Si Devys a déjà l'impression d'avoir perdu, qu'il se retire.
Répondre
M
tous les candidats sont libres d'envoyer leurs pions où ils veulent..
T
Et vous n'avez pas reçu aussi le torchon de Bernard Antony de "Chrétienté-Solidarité" qui, au nom de valeurs chrétiennes (de la Bonne Chrétienté, la vraie), appelle à voter pour "[son] ami Henri de Lesquen" ?<br /> Décidément, on se salit les mains, en ce moment, à Versailles...<br /> Courage & Bravo à JB Giraud !
Répondre
M
non, pas reçu çà encore !