Les bidonneurs de sondages ont bien eu Le Parisien !

Publié le par monversaillesforum

Finalement, çà me rassure ..

Les artistes du bidonnage qui ont ici (et ailleurs) pollués les sondages, ont réussi leur coup en faisant avaler au Parisen un sondage (secret !) fait sur Versailles soit disant par le CSA, mais qui sortait en fait des cuisines politiciennes ...

On trouvera ci-après l'exposé qu'en fait la très naïve Aurore Bergé sur son site ..
http://auroreberge.blogpremium.com/2008/Fevrier/20/sourire_s_.html  (mais elle a l'honnêteté de laisser les commentaires contradictoires.. )

Et le démenti pas content qui est publié sur le site de De Mazières..
"Le Comité de soutien de François de Mazières est outré et extrêmement choqué par les méthodes utilisées pour disqualifier leur candidat auprès de l'opinion publique, par la publication d'un  sondage litigieux fourni par l'UMP au journal le Parisien. (le CSA cité ne l' ayant jamais réalisé ). Le Parisien a d'ailleurs fait un rectificatif aujourd'hui (NDLR / 22 Février) en page 3 du cahier "24 heures" ci après reproduit : " Contrairement à ce que nous avons écrit dans notre édition du 20 février, ce n'est pas l'institut CSA qui a effectué un sondage secret à Versailles..."
François de Mazières souhaite une campagne digne et propre, son comité de soutien fort de ses 512 membres  l'a rejoint, entre autre pour cette raison. Il souhaite, en conséquence, que les autres candidats respectent les règles morales , essentielles pour un débat serein et vraiment démocratique.


Décidément cette campagne ne sent pas très bon ..

Publié dans Municipales 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sondeur futé 22/02/2008 21:00

Dès la première lecture, le fameux "sondage secret" sentait le sondage bidon. 40%, 25%, 20%, 15%, il y a moins d'une chance sur 100 de tomber sur 4 chiffres aussi ronds dans un sondage entre 4 candidats. Le sondage bidon a été confirmé dans la journée par l'Institut CSA lui-même (un institut réputé pour le sérieux de ses analyses) : "Le Parisien a rendu compte d'un sondage CSA… qui n'a pas été réalisé par notre institut".
Nous versaillais aimerions savoir d'où il provient !!! Souhaitons que cette campagne électorale s'éloigne de ces combinaisons politicardes.