Du nouveau sur le débat avec Bertrand Devys

Publié le par monversaillesforum

Qui confirme sur son blog son engament de modération sur la fiscalité.

Engagement qu'il restera bien sûr à voir ensuite figurer sur ses documents de campagne.

Pour le reste le débat est parfois vif, mais finalement constructif au bout du compte, et d'autres sujets que la fiscalité (multiplexe, place de l'Europe) son maintenant abordés...

A consulter dans la page qui y est consacré sur ce blog, ou bien sur le blog de Bertrand Devys à l'adresse suivante :

http://devys2008.hautetfort.com/archive/2008/02/09/des-echanges-serieux.html#c3237618

Publié dans Municipales 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philou 12/02/2008 11:40

Jean Denis stp arrête avec çà tu postes un commentaire quand tu veux sur le blog de François, j'en reçois de tout le monde , enleve tes moufles !
Philippe

VM 12/02/2008 00:24

Maximilien est très fort il a beaucoup entendu B2vys donné des précisions sur les impots en réunions publique et depuis longtemps....

B2vys n'a fait qu'une réunion publique il y a 4 jours...

C'est vrai que Maximilien étant sur sa liste a le privilège de l'entendre en privée

monversaillesforum 12/02/2008 01:45

En tout cas ce soir à l'AFC, je n'ai pas entendu Bertrand prendre d'engagement de modération fiscale alors que la dernière question s'y prêtait tout à fait. (non plus que François d'ailleurs, mais à force de le presser sur le temps de parole il était un peu déstabilisé sur la fin..)

Maximilien 11/02/2008 18:43

En ce qui me concerne, je ne suis plus dubitatif depuis longtemps car je lis et j'entends (en réunion publique) Bertrand Devys répondre avec précision à la question des impôts. De l'autre coté, François de Mazières en réunion publique est toujours resté flou sur le sujet.

Petite précision technique, le document-projet de Bertrand Devys est de 20 pages A4 (et non A3) ce qui est déjà beaucoup.

monversaillesforum 11/02/2008 20:29

oui, format A4, vous avez bien sûr raison sur ce point !Et c'est déjà beaucoup, vous avez encore raison..quant aux précisions écrites auxquelles vous faites référence, je ne les ai pas encore vues dans la campagne, mais peut-être ai-je mal regardé..

torpedo 11/02/2008 11:10

A propos blogs. Ce matin, moi aussi, je vais avoir... mes humeurs. Le rédacteur du blog "Monversailles. com" raille, s'amuse et dénigre, et ça m'énerve !
Je cite François Guerrier : "Pour moi (mais c'est mon avis perso bien sûr), la photo de FDM (ainsi que les photos et la sociologie de son comité de soutien) me fait plutôt penser à un camp scout, où tout le monde s'apprête à chanter "Jésus, reviens !". Pas très Jussieu-Moser-Porchefontaine tout ça..."

Tout ça... quel mépris !
Monsieur Guerrier s'amuse et fait référence, sans nul doute, à "La vie est un long fleuve tranquille" ! Outre le fait que de telles stigmatisations (catho-pas catho, scout-pas scout, Moser-Jussieu...vs Notre-Dame-St-Louis, je suppose?) me rappellent furieusement d'autres temps, c'est schématique,caricatural, généralisateur, et donc ni très fin ni très juste ! je trouve peu intelligent qu'on s'en prenne ainsi aux personnes, pire, à leurs valeurs et/ou à leur religion.
Par ailleurs, êtes-vous, Monsieur Deconninck (vous avez remarqué ? sur monversailles.com comme sur le blog de Devys, ils vous affublent systématiquement d'une particule !)plus que moi, prêt à chanter "Jésus revient" ? Faut-il que le débat s'enlise pour qu'on en vienne à de telles attaques... Faut-il citer tous les cathos-scouts-aristos-Notre-Dame-St-Louis-Clagny-Glatigny-Ermitage de la liste de M. Devys ? C'est ridicule...
Je suis très fier d'avoir ajouté mon nom à la désormais fort longue liste du comité de soutien de FDM, ne suis ni catho, ni scout, mes enfants n'ont jamais participé au moindre camp. Quand bien même l'auraient-ils fait ! Il n'y a quand même pas de mal à adhérer aux valeurs de Baden Powell !
Et, plus sérieusement : si Monsieur Guerrier faisait un tout petit peu de socio - dont il se targue pourtant !... s'il avait lu un tout petit peu Bourdieu, ou Hannah Ahrendt, ou Michel Serres ("Le Tiers instruit"),il saurait qu'une des caractéristiques des populations dites "défavorisées" [puisque c'est sans doute ce ceux dont il voulait parler en évoquant Moser-Jussieu], c'est leur rejet de la politique, de la chose civique, de l'engagement associatif, bref, de la vie publique. M. Guerrier saurait que l'ascenseur social ne fonctionne plus depuis longtemps, ni dans la vie professionnelle, ni dans la vie sociale, associative... ou politique !
C'est pour cela AUSSI que je soutiens FDM avec enthousiasme: son Mois Molière est l'exemple même de la culture pour TOUS, PARTOUT, Y COMPRIS à Moser, Jussieu et Porchefontaine.

Enfin, petite rectif : Jussieu a l'une des paroisses les plus dynamiques de Versailles, Porchefontaine aussi.

Maximilien 11/02/2008 09:54

C'est très aimable à vous de demander à Bertrand Devys de confirmer son engagement de modération sur la fiscalité dans ses documents de campagne, mais j'aimerai pouvoir lire de la plume de François de Mazières une première information sur ce sujet... même sur un blog.

J'ai essayé de poser la même question sur son blog. Mais visiblement la démocratie a ses limites chez le principal concurent de Bertrand Devys et mes questions n'ont même pas été publiées.

monversaillesforum 11/02/2008 17:00

Je lui ai posé cette question, je le relate dans l'article sur "ambiance de campagne au marché N-D", il m'a dit qu'il avait qu'il avait parlé en ce sens aux journalistes ce matin là, et qu'il écrirait effectivement noir sur blanc sa position. Par ailleurs dans ses réunions, ce qui vaut bien un blog, il parle effectivement de modération fiscale. Mais vous avez raison sur le fait qu'à la fin, il faut un engagement écrit, pour l'un comme pour l'autre. Simplement je me permets de vous faire remarquer que Bertrand Devys a eu tout le loisir de mettre tous ses engagements sur son document de 20 pages en format A3 (contre un seul dépliant chez FdM) qu'il diffuse actuellement, et qu'il est quand même surprenant que cet engagement là, de modération fiscale, qui n'est pas du tout secondaire et qui fait partie de ce que maîtrise bien Bertrand Devys, n'y figure pas.Et si j'ajoute à cela le coup bluffant de l'explication de pourquoi les impôts ont monté, qui m'ont conduit à écrire la "question de callet", vous comprendrez, sans me faire un procès d'intention,  que je sois à bon droit un peu dubitatif.