La Question de Callet

Publié le par cdk

Mais non, ce n'est pas une grosse faute d'orthographe.. 
C'est simplement une énormité énoncée sur le blog tout frais émoulu de Bertrand Devys.
Cela pourrait être une énormité sympathique, une bêtise rigolote, mais non, c'est plus grave que cela, c'est une tentative de tromperie délibérée de l'électeur.. 
Et ceci dit en passant cela fait frissonner sur le niveau de compétence en matière de finances locales de cette liste là, ou sur leur niveau de sincérité. 
Dans les deux cas, çà fait peur.
voilà le lien avec cette très grosse bêtise
http://devys2008.hautetfort.com/archive/2008/02/03/message-de-callet.html

Et comme je pense que cette éminente réponse de notre aspirant premier magistrat va prestement disparaître des écrans (la réponse, pas le candidat, encore que l'un pourrait bien précéder l'autre.. )
je le recopie en clair ici, pour la bonne bouche :
===================================================================================

03 février 2008

Question de "Callet"


Monsieur,
Je lis votre programme avec intérêt mais je n’y vois que des dépenses nouvelles or je suis surpris qu’un point ne soit pas abordé, celui des impôts locaux. Je paye tous les ans en taxe d’habitation et taxe foncière plus de 3000 euros. C’est beaucoup d’argent. Je souhaite savoir quel est votre plan pour diminuer cette lourde imposition.
Merci d’avance de votre réponse.

Bonjour,
je comprends votre souci. En tant que Maire adjoint chargé des finances, j’ai toujours été très vigilant sur cette question. Durant le premier mandat d’Etienne Pinte les impôts n’ont que très peu augmenté. Ils l’ont davantage été durant la seconde mandature pour plusieurs raisons. Il a fallut absorber l’application des 35h à notre personnel municipal. Certes nous n’avons pas créé autant de postes que d’heures libérées, mails cette réforme sociale a été dure à digérer. Nous subissons aussi le transfert des charges de l’Etat sans compensation: gestion des cartes d’identité par exemple. Quant au niveau des taxes foncières elles sont le résultat de l’envolée des prix du foncier qui fondent la base à partir de laquelle sont calculées les taxes foncières. Les terrains et les habitations ont pris beaucoup de valeur à Versailles depuis 10 ans.
Le magazine capital souligne cette semaine l’excellente gestion de la ville. C’est dans ce même esprit que je continuerai de gérer notre ville, si je suis élu. Mon projet comporte en effet beaucoup de nouvelles propositions. Elles seront financées grâce au développement économique. Je mettrais tout en oeuvre pour accélérer le développement de Satory et des Chantier Je proposerai aussi la transformation de la Communauté de communes Versailles Grand Parc en communauté d’agglomération élargie à Vélizy et au Chesnay ce qui nous permettrai d’obtenir de nouvelles dotations de l’Etat et surtout une taxe professionnelle unifiée sur tout ce territoire.
Bien cordialement - Bertrand Devys

 

 

12:00 Publié dans ■ Questions / Réponses | Lien permanent | Commentaires (0) | Envoyer cette note 
===================================================================================

Alors je passe sur les réponses dilatoires du genre, "çà été dur vous savez". Il suffit de savoir que d'autres communes, pas plus favorisées sur le plan fiscal on pu faire autrement, avec certes beaucoup de volonté et de travail. Je peux en témoigner, puisque j'ai été maire-adjoint aux Finances de la Celle-St-Cloud (de 1998 à 2003, après l''avoir été à Brunoy, dans l'Essonne, de 1983 à 1989), et qu'avec l'appui du Maire, Olivier Delaporte, et la collaboration de toute l'équipe municipale et des services municipaux, on a pu faire autrement et avaler les 35h et les fameuses cartes d'identité sans augmenter les impôts locaux. (à chaque fois qu'il y avait un départ naturel de personnel on adaptait un peu l'organisation des services, pour en améliorer l'efficacité.., et çà marche !!)
Mais bon, çà c'est péché véniel par rapport à ce qui suit... 

Non, ce qui est très grave c'est quand Bertrand Devys explique que :
 "Quant au niveau des taxes foncières elles sont le résultat de l’envolée des prix du foncier qui fondent la base à partir de laquelle sont calculées les taxes foncières. Les terrains et les habitations ont pris beaucoup de valeur à Versailles depuis 10 ans."

En clair, c'est pas de sa faute à lui si les impôts locaux ont augmenté,  c'est à cause de l'augmentation du prix des appartements et des maisons.

RIEN N'EST PLUS FAUX

La Réévaluation des bases n'est pas du tout fonction de l'évolution du prix des appartements ou des maisons dans chaque ville, car c'est un taux uniforme sur le territoire Français, qui est voté une fois l'an dans le cadre de la Loi de Finances, après avis d'un comité de Finances Locales national, et qui suit à peu près l'inflation. De mémoire la réévaluation a été de l'ordre de 2% par an ou un peu moins ces dernières années.
2% par an, çà n'a rien à voir avec le doublement du prix des appts versaillais en 10 ans !!!!

une info du sénat sur ce sujet par exemple :
http://www.senat.fr/rap/l05-099-3-1/l05-099-3-124.html

Le plus grave, c'est que tout conseiller municipal qui vote les taux d'imposition des taxes sait cela (il y a en Conseil Municipal une délibération spécifique qui est votée sur ce sujet).
Le plus grave aussi, c'est que je ne peux pas imagjner que sur une question aussi délicate que celle concernant la fiscalité locale et la gestion antérieure Bertrand Devys n'ait pas été consulté. Et de toute façon il y a normalement assez d'anciens conseillers municipaux sur sa liste, qui connaissent bien le sujet, pour éviter d'écrire de pareilles anneries.

Et donc j'ai le regret de constater que cette réponse là est une tentative délibérée et consciente de tromper l'électeur. Avec un moyen grossier, certes, mais il existe une certaine catégorie de politiciens, que je n'aime pas, qui considèrent que plus c'est gros et plus çà passe, et qu'il suffit d'enrober cela d'un joli discours, de quelques poignées de mains et quelques faveurs pour être tranquille. 

Et même si mon petit blog est bien jeune et bien modeste, j'attends les excuses publiques sur ce point de Bertrand Devys.

Publié dans Municipales 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TORPEDO 07/02/2008 19:56

Votre réponse est très instructive et mériterait d'être bien plus largement diffusée.

Quand je lis le premier paragraphe, j'ai le sentiment d'être replongé dans "Obélix et Cie" (les sesterces qui montent et les cours qui descendent - où ça ?)

Par ailleurs : Réaction de maniaque peut-être, de vieux con sans doute. OU bien Monsieur Devys fait rédiger ses courriers et réponses par de petites mains, ce qui est grave et démontre une fois encore combien il cumule OU bien il ne maîtrise pas DU TOUT la langue française, ce qui est tout de même préoccupant : il a falluT (sic), les versaillais (terme systématiquement écrit sans majuscule, je l'invite à vérifier, même erreur sur les tracts),je continuerai (futur) puis je mettrais (conditionnel); Chantiers sans -s ; ce qui nous permettrai (sic. Même les tracts comportent des fôtte d'horttografe !!!
Il n'est pas nécessaire d'avoir une agreg de lettres classiques pour BIEN administrer une ville, mais quand on ne sait pas, on se fait au moins corriger et relire !
Monsieur devys, retournez à l'école !
Bruyère

Dulot Bernard 07/02/2008 16:58

Cher Monsieur,
il ne saurait vous avoir échappé que les taxes dont vous parlez sont le produit d'une base multiplie par un taux. Si la base depend de l'etat et que l'argument de M. DEVYS est sur ce point recevable, les taux sont votes chaque annee par le conseil municipal. Cette eclairage me parait important pour clarifier ce debat et retablir les conytreverites steriles que vous assenez...
J'ajoute en guise de conclusion que votre Champion a vote tous les budgets ainsi que les decisions modificatives.
Bien a vous

Bernard Dulot

monversaillesforum 08/02/2008 03:02

Cher Monsieur,
Allez donc sur le blog de Bertrand Devys, il y reconnait, et c'est d'une certaine façon tout à son honneur, qu'il s'est trompé, ou mal exprimé.
La seule interrogation qui reste est de savoir si il faut le croire quand il dit qu'il s'est trompé, ou si il faut le croire quand il dit des contre-vérités.
L'erreur est humaine, certes, mais on peut rester avec des doutes. Ce n'est pas à moi de trancher ce point. A chacun de se forger son opinion.
J'ai d'ailleurs répondu à la réponse qu'il m'a faite, et je ne doute pas qu'il la publie sur son blog, néanmoins je vais la publier ici également.
Bien à vous

milou 07/02/2008 16:11

Certes, certes, sauf que dans ce cas précis, le budget 2008 n'a pas été voté, il devra donc être construit par l'équipe arrivera !

monversaillesforum 08/02/2008 02:57

Je suis surpris que le budget ne soit pas construit. Normalement il devrait être fin prêt. Si les règles n'ont pas changés il faut adopter le budget (ou du moins les taux) avant fin mars. Les services ont normalement dû travailler sur le sujet.(??)

milou 07/02/2008 09:50

Ne faut-il pas, à ce propos, faire un lien avec le report du vote du budget de notre ville ?
Quelles mauvaises surprises vont apparaitre après l'élection ?
Je n'ose poser la question au candidat Devys, il répondrait avec la même "langue" que l'ancien adjoint aux finances.
Et pourtant, je pense qu'il y a de quoi être inquiet !

monversaillesforum 07/02/2008 10:06

Oui, c'est possible, et vu le profil du candidat c'est sans doute probable, même si on peut arguer que cela laisse les mains libres à l'équipe qui sera élue le 16 mars. En pratique, lors d'une telle élection la nouvelle équipe n'a pas le temps de changer le budget, il faut attendre la première décision modificative du Budget (ancien Budget Supplémentaire de juin).En revanche la nouvelle équipe pourra toujours ajuster le vote des taux d'imposition pour 2008, et cela est sain (on compense dans un premier temps par une inscription d'emprunt supplémentaire, et dans un deuxième temps on revoit à la baisse les dépenses et on ne contracte pas l'emprunt supplémentaire).